Positionnement

Emballé par l’idée de pouvoir être utile à l’association en tant que dessinateur, je commence par pondre une série de dessins satiriques qui sont publiés sur le blog de l’association des murs à Pêches pour illustrer des articles contestataires s’opposant au projet immobilier, avec lequel je commence à être familier. Pour aller plus loin, Pascal Mage – mon tuteur de service civique – me demande s’il serait possible de les imprimer et de les afficher dans la ville. Aussi tôt dit, aussitôt fait. Je me retrouve avec 21 mètres linéaires d’affiches qui reprennent ces dessins, et je me rends compte que je ne suis pas dans une position confortable. Par honnêteté intellectuelle, je commence à m’interroger et à interroger autour de moi sur le positionnement à adopter.

J’ai une discussion croisée avec Pascal Mage et Fabienne Vansteenkiste sur ces questions. Tous les deux se sont côtoyés au sein de l’association Vivre à Vélo en Ville, créée en 1993, dont l’objet est de défendre la place du vélo comme mode de transport urbain privilégié. Ils se sont retrouvés confrontés l’un à l’autre dix ans plus tard, en prenant parti pour et contre le projet d’écoquartier initié par l’ancienne maire de Montreuil, Dominique Voynet, Pascal en tant que protecteur du site, et Fabienne en tant que membre de la majorité municipale, élue aux transports.

Ce qui ressort des discussions, c’est